L’association

 

Notre histoire

1994
Création de la Plate-forme d’Accueil des Personnes en Errance, soutenu par les Institutions DDASS, DSG, CCAS de Bordeaux.
1995

Le CAIO prend la gestion du numéro vert « sans-abri » qui devient le 26 septembre 1997, le 115. Disponible 24h/24 et 7j/7, ce dernier est un élément central de la coordination et d’aide aux sans-abris de la Gironde.

Ses objectifs principaux sont d'une part la coordination des places d'hébergement d'urgence, et d'autre part l'information et l’orientation par téléphone des personnes sans-abri et des intervenants sociaux vers les dispositifs adaptés (hygiène, aide alimentaire, etc.).

1996
Lieu de coordination départementale, le CAIO s’implique dans l’observation sociale au service des associations, de l’Etat et des collectivités territoriales. Son investissement aboutira en 1999, à la création officielle, dans le cadre du PDALPD (Plan Départemental d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées), d’un Observatoire de terrain ayant pour fonction d’identifier, de connaître, de recenser, d’observer et d’analyser de façon régulière l’état de l’offre et de la demande de logements temporaires au niveau départemental.
2002
Pour faire face à une arrivée croissante des populations en demande d’asile, une plate-forme spécifique (Plate-forme d’Accueil des Demandeurs d’Asile) à destination de ce public est lancée avec le soutien de la DDASS et du Fonds Européen des Réfugiés. Par la suite, ce dispositif sera repris par le COS Quancard, puis par France Terre d'Asile.
2007
Ouverture de la Maison du Lion d’Or (49 places) qui accueille depuis avril 2007 des familles en rupture d’hébergement, d'abord en semi-collectif, puis en diffus dans des appartements individuels.
2008
Devant le manque d'hébergements d'urgence pour femmes, la Maison du Bouscat (20 places) ouvre en décembre 2008, pour accueillir des femmes avec ou sans enfants dans le cadre du dispositif hivernal. Ce dispositif sera par la suite pérennisé, puis encore plus tard transformé en relais-maternel.
2010

En tant qu'outil central de la veille sociale, le CAIO est désigné en septembre 2010 pour devenir l'opérateur porteur du Service Intégré de l’Accueil et de l’Orientation de la Gironde.

Le CAIO est retenu pour assurer l’Accompagnement des personnes Vers et Dans le Logement.

Il devient également gestionnaire d’appartements dans le cadre de l’Inter Médiation Locative.

2012

Ouverture du foyer Meunier, centre d’accueil d’urgence pour familles (49 places) avec un co-financement Etat / Département de la Gironde (Direction Enfance Familles).

Dans le cadre de l’ALT et en coopération avec le Conseil Départemental, le CAIO prend 12 appartements à bail, sur le secteur du Grand Parc à Bordeaux, destinés à accueillir des femmes isolées avec enfants rencontrant des difficultés d’insertion (dispositif ALT ASE).

2016
Le CAIO, déjà gestionnaire de l’Hébergement d’Urgence des Demandeurs d’Asile, ouvre un CADA de 80 places en appartements diffus (capacité aujourd'hui portée à 110 places).
2019
La Maison du Bouscat devient le Relais-Maternel la Chêneraie. Le CAIO renforce ainsi son partenariat avec le Conseil Départemental.

Notre organisation

Organisation du CAIO

Le CAIO est aujourd’hui organisé en 4 principaux pôles, regroupant nos différents services et activités.

 

Index d’égalité professionnelle : 90/100 (période de référence : année 2019)